ZAÏ ZAÏ ZAÏ ZAÏ

ZAÏ ZAÏ ZAÏ ZAÏ

d’après la BD de Fabcaro · Paul Moulin


Ce théâtre radiophonique à l’humour corrosif raconte la fuite d’un auteur de bande dessinée car, sacrilège ! Il a oublié sa carte de fidélité en caisse d’un magasin. Au micro, les comédien·ne·s retracent le road-trip de ce nouvel ennemi public n°1.


« Fabrice est à la caisse d’un supermarché lorsqu’on lui demande sa carte du magasin. Il l’a oubliée dans son autre pantalon. La caissière appelle la sécurité. Fabrice prend la fuite. En quelques heures, il devient l’ennemi public n°1. »


Entre farce burlesque et satire puissante, cet auteur de BD est largué dans une société absurde. Huit comédien·ne·s irrésistibles, issus du théâtre, du cinéma ou du one-wo·manshow, relatent avec leur voix et des bruitages ce feuilleton surréaliste et cinglant.


{ PRESSE }


À moins de vouloir impérativement proposer une enfilade de mauvais sketchs dans un décor en carton-pâte, est-ce bien raisonnable de prétendre adapter sur scène une BD qui paraît en tout point inadaptable ? La réponse est clairement non. Sauf à trouver un twist brillant, comme ont su le faire Paul Moulin et Maïa Sandoz : non pas mettre en scène la BD de façon naturaliste, mais en faire une fiction radiophonique fabriquée à vue, avec un bruiteur et une perche son, quelques micros et une cinquantaine de personnages incarnés par huit (excellents) comédiens. Ève Beauvallet, Libération


1. Evénements
2. Tarification
3. Paiement