STÜCK PLASTIK

STÜCK PLASTIK

Marius von Mayenburg · Maïa Sandoz


Michael est médecin et Judith assistante de Haulupa, un célèbre artiste plasticien. Ils forment un couple d’humanistes de gauche, bienveillants et proches du burnout. Pour soulager leur quotidien, ils décident d’engager Jessica pour faire le ménage, la vaisselle, la cuisine et s’occuper de Vincent, leur adolescent, lui aussi en crise. Mais comment vont-ils pouvoir continuer à être de « bonnes personnes» maintenant qu’ils sont des patrons ?
Avec cette satire, Marius von Mayenburg fait apparaitre le gouffre existant entre nos convictions et nos actes à coups de monstrueux embarras. Rythme effréné de la langue, vivacité des enchaînements, ellipses surprenantes, variations d’adresses, mise en abîme, parcours parfaitement équilibré des personnages, humour noir, cynisme, mauvais goût, ironie, poésie, mystère, Stück Plastikimpose sans pudeur une plongée dans les recoins obscurs de nos âmes petites bourgeoises. C’est brillant, jouissif et ça fait très très mal !


{ PRESSE }


Portrait au vitriol du face-à-face entre ceux d’en haut et ceux d’en bas, la charge est explosive et réjouissante. Maïa Sandoz, qui incarne elle-même, avec un calme olympien, la femme de ménage tyrannisée, a monté la pièce en farce colorée aux faux airs d’installation plastique branchée. Intelligent, drôle et abrasif. Fabienne Pascaud, Télérama


1. Evénements
2. Tarification
3. Paiement